Transmission de votre patrimoine sans frais : comment y arriver ?


Divers / mercredi, septembre 21st, 2022

Le plus souvent, le coût élevé de la succession oblige les héritiers à rechercher des moyens de contourner la procédure légale. Pourtant, il existe d’autres moyens (assez populaires) de diminuer lesdits frais, et de plus en plus de personnes en font usage maintenant. Découvrez dans cet article quelques moyens de parvenir à transmettre un patrimoine sans vous ruiner en frais de succession.

La création d’un SCI pour éviter les droits de succession sur les biens immobiliers

Cette pratique est possible lorsqu’elle est mise en branle par le propriétaire des biens. Dans les faits, il représente le meilleur moyen que vous avez de rendre vos héritiers propriétaires sans avoir à débourser selon la valeur dudit immeuble. Mais qu’est-ce que le SCI et quel est l’objectif réel de cette astuce ?

Le SCI, littéralement Société Civile Immobilière, est une société créée avec au moins deux personnes qui ont pour statut associé et qui envisagent se rendre propriétaire de biens immobiliers. La SCI est une société qui a pour vocation la gestion des biens immobiliers acquis à plusieurs.

De ce fait, lorsque vous créez une SCI, il vous faut mettre vos futurs héritiers comme associés. Cela les rend, de facto, propriétaire au même titre que vous d’une part des biens immeubles.

La vente par viager

Elle consiste à vendre un bien immobilier en échange du versement d’une rente viagère ponctuelle. Dans de telles conditions, il est évident que l’acheteur doit être votre futur héritier. Ainsi, il va vous faire un versement ponctuel et éviter de ce fait les coûts élevés de la succession.

Toutefois, cette option vous oblige à verser un loyer tous les mois. Il convient de préciser que ce moyen est aussi recommandé si vous êtes handicapé. En fait, il vous permet de bénéficier d’un abattement fiscal très conséquent.

Le contrat d’assurance-vie

Il vous permet de garantir à chacun de vos héritiers un abattement fiscal important. Néanmoins, il faut bien préciser que cela dépend de votre âge au moment de la signature du contrat d’assurance. En effet, plus vous êtes âgé, et plus le coût de l’abattement est faible.