Le tarot de Marseille : que signifient ses trois premiers arcanes majeurs ?


Divers /

Utilisé en cartomancie et rendu populaire par Paul Marteau à partir de 1930, le tarot de Marseille regroupe un ensemble de cartes à enseignes et significations différentes. Si vous vous intéressez à ce tarot et que vous souhaitez comprendre ses arcanes, vous êtes au bon endroit. Retrouvez dans cet article, la signification de ses trois premiers arcanes majeurs.

Arcane N° 1 : le Bateleur

C’est le tout premier arcane majeur du tarot de Marseille. On y voit représenté un jeune se tenant debout derrière une table bien garnie de nourritures. Il tient en main un bâton ainsi qu’un denier. Ce jeune homme incarne la capacité de chaque humain à pleinement exister et à l’afficher. En vous rendant sur le site https://tarot-evolution.fr/, vous en saurez davantage sur cet arcane mythique. Le Bateleur est le symbole de la genèse de toutes les choses nouvelles. Il symbolise également une jeunesse pleine d’énergie, de force, de vivacité et de vitalité durables. Par ailleurs, le Bateleur dans son côté sombre incarne l’esprit d’individus indécis, pessimistes, trop impulsifs et manquant énormément de sagesse dans les actes qu’ils posent.

Arcane N° 2 : La Papesse

C’est le deuxième arcane majeur du tarot dit « de Marseille ». Sur cet arcane, vous pouvez voir une femme assise tenant sur ses genoux, un livre, celui de la sagesse. C’est le symbole du savoir. Cette Papesse est totalement connectée à la connaissance intuitive. Cet arcane majeur, c’est l’incarnation de la mère bienveillante qui protège ses enfants et leur offre un réconfort pas comme les autres. Et ce n’est pas tout ! La Papesse, c’est aussi le symbole de la fécondité ainsi que de la patience. Par ailleurs, elle est l’incarnation symbolique de la puissance des acquis et d’une autorité totalement naturelle et imposante. Enfin, sur le plan du développement personnel, elle est introvertie et ne parvient pas à partager avec les siens, ses peines.

Arcane N° 3 : L’Impératrice

On y voit une femme bien assise sur un trône tenant un spectre et un bouclier avec un aigle. C’est l’expression parfaite de la puissance et de l’autorité féminine. C’est également l’image parfaite d’une mère sensible. A l’inverse, c’est l’image d’une mère à la colère foudroyante et aux propos très blessants. Elle peut se servir du pouvoir qui lui est conféré pour faire des règlements de compte.