Doit-on avoir peur du contrat de mariage ?


Divers /

Se marier est le résultat non seulement de l’amour partagé entre deux personnes mais aussi un gage de confiance éternelle. On s’affole donc de voir certains imposer des directives à leur conjoint dans un contrat dit de mariage. Le contrat de mariage devrait-il réellement effrayer les cœurs ?

Non, le contrat de mariage n’a rien d’affreux

Le contrat de mariage est un document juridique dans lequel les conjoints décident du sort de leurs biens durant le mariage. Il s’agit donc de préciser à l’intérieur le régime matrimonial sous lequel vivre. Rien de scandaleux donc n’y est inscrit en réalité. En réalité, un tel contrat permet aux conjoints d’unir leurs propriétés pour  favoriser,  ensemble, le bonheur familial. C’est donc un document qui va dans l’intérêt de toute la famille. Vous pourrez en lire plus dessus sur le site Benoît Avocat.com.

Le contrat de mariage protège les intérêts des conjoints

Le testament n’est pas le seul document favorisant les héritiers. Dans votre contrat de mariage, il est possible d’attribuer intégralement l’héritage de tous vos biens personnels comme communs en cas de décès. Si vous avez des enfants, vous pourrez offrir au conjoint de prélever un bien défini avant le partage entre les héritiers. Par ailleurs, le régime de séparation de biens, par exemple, permet de faire hériter les enfants issus d’un précédent mariage.

Si vous n’êtes pas de bonne foi

L’amour est un ensemble d’attirance, de confiance et de soutien accordé à son partenaire. Si, l’un des conjoints est de nature dépensière par exemple, l’autre peut se protéger en ajoutant certaine clauses au contrat. Mais, même dans ce cas, tant que dure le mariage, les deux conjoints ont le droit à tout ce qui appartient à l’un ou l’autre d’entre eux. C’est en tout cas ce que suggère l’amour qui les unit.

Le contrat est consensuel

Les clauses du contrat de mariage sont définies par les conjoints eux-mêmes. Ils décident d’un commun accord de ce qui guidera leur vie de mariés. Aucun marié ne devrait de ce fait se sentir effrayé.