De l’accord à l’émotion : comprendre le secret


Science/High-Tech /

En musique, trois notes suffisent pour communiquer à une âme qui écoute de l’allégresse ou de la mélancolie. Trois notes suffisent pour activer un esprit nonchalant ou pour endormir une âme vive. Quelle est donc ce facteur qui donne aux accords autant de force sur notre âme ? Pourrait-on en tirer profit intelligemment ?

L’identité des accords

Avez-vous déjà remarqué ce qui se passe en vous lorsque vous entonnez l’hymne national ? Si vous n’y avez jamais fait attention, entonnez l’hymne tout de suite avec un accompagnement musical. Ensuite, prêtez vraiment attention à toutes les émotions qui vous animent au fil des vers.

Maintenant prenez deux chants, l’un mélancolique et l’autre gai. Essayez de détecter les parties qui vous touchent le plus. Vous comprendrez que ce ne sont pas seulement les paroles qui font la musique. Ce sont les accords qui en forment l’essence psychologique.

Alors, c’est clair, les accords ont une identité qu’il faut connaitre. Et c’est l’une des choses que vous apprendrez sur le site Blog Zik.

Accords mineurs ou accords majeurs : la différence

Vous l’aurez compris ; les accords n’ont pas la même résonance émotionnelle. Selon les recherches effectuées par de grands musiciens tels que Jean Philippe Rameau, les accords majeurs permettent de composer des mélodies évoquant des émotions positives (joie, bonheur, allégresse, etc.). A l’opposé, avec des accords mineurs, vous réussirez à créer des émotions négatives (tristesse, mélancolie, etc.).

Ce qui est plus intéressant c’est que, de gré ou de force, notre âme ressent les émotions véhiculées par les accords mineurs ou majeurs à partir de nos 3 ans. Mais une question se pose pourtant.

Considérant les effets des accords sur l’âme, est-il possible que les humains réagissent différemment à ces effets en fonction de leurs expériences ? C’est une question qui mérite une profonde réflexion.

Dans tous les cas, la prochaine fois que vous combinerez des accords pour produire une mélodie, assurez-vous de choisir les accords les mieux adaptés aux types d’émotions que vous souhaitez communiquer.